Le Karmapa Je Fais Confiance à Notre Justice

Un jour après la publication du clip de sa chanson « Mama Yemo », Le Karmapa a été convoqué au Parquet de Gombe ce vendredi 24 septembre 2020. C’est ce qu’a annoncé le chanteur congolais dans une interview accordée à Top Congo FM le weekend dernier.

« Je ne sais pas ce qu’on me reproche, mais j’ai lu sur la convocation que j’ai reçue que ma chanson ternit l’image de l’hôpital. Je fais confiance à notre justice. Je sais que j’ai fait une chanson qui parle des hôpitaux publics. C’est quand je vais m’y rendre que je comprendrai ce qui m’est concrètement reproché. », explique Karmapa.

Tout en dénonçant la censure dont il est victime, Le Karmapa se dit prêt à faire face à la justice et à aller en prison s’il le fallait.

« Si je dois me retrouver à Makala pour l’intérêt du peuple, je suis prêt. Ils peuvent me garder en prison pendant plusieurs années. La chanson est sortie, mais je suis frappée d’interdiction. Cette chanson ne peut pas passer dans les médias.», confie la star congolaise.

A en croire Le Karmapa, cette chanson fait suite à la recommandation d’un conseiller du Président de la République qui lui a demandé de se servir de l’art pour dénoncer les abus observés dans la société.

« Il n’y a pas longtemps on a été invité par le conseiller du président de la République. Il nous a dit de dénoncer les antivaleurs et on a même parlé de la chanson « Maman Yemo » alors qu’elle n’était pas encore sortie. Je pense que ce sont les anti-valeurs que nous, artistes sommes appelés à dénoncer. Je n’insulte personne. Je suis en train de dénoncer les antivaleurs et les choses qui ne devraient pas se produire dans un pays comme le nôtre. Je ne relate que la vérité.», se justifie-t-il.

Sortie il y a de cela plusieurs mois, la chanson « Mama Yemo » avait irrité le corps médical congolais. Dans celle-ci, Le Karmapa parle de plusieurs abus observés à l’Hôpital Général de Référence de Kinshasa, ex-Mama Yemo.

Moïse MAKANGARA / Allokinculture

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici